Vidéo de street photography : Sandra Roa

La street photographer Sandra Roa en action dans une vidéo.

Photo de rue - Vidéos

Photo de rue - Vidéos

Cette semaine une vidéo d’une femme street photographer : Sandra Roa.

Cela change un peu et surtout ça nous montre la discipline sous un autre angle.

Je pense, mais je peux me tromper, que les femmes ont le contact plus facile et surtout qu’elles ne génèrent pas de tension comme pourrait le faire un homme. En photo de rue il est très important de bien se faire accepter par les autres, c’est une des clés du succès.

 

Et vous, vous en pensez quoi de cette vidéo ? Cela vous apporte quelque chose ou pas du tout ?

3 pensées sur “Vidéo de street photography : Sandra Roa”

  1. Merci pour ces vidéos. Personnellement, je trouve toujours intéressant de voir comment travaillent d’autres photographes de rue. Ici, la proximité est intéressante et je partage ton point de vue sur le fait qu’être une femme peut éviter la « méfiance » que l’on peut avoir vis-à-vis d’un photographe.
    En revanche, j’avoue ne pas être touché par les images réalisées dans cette vidéo. Affaire de goût…

    1. Merci de ce commentaire philippe. Tu remarquera que je n’ai fait aucun commentaires sur les photos 😉

  2. Coucou Eschon,
    En règle générale j’aime beaucoup les vidéo du type « caméra embarqué avec un-e photographe de rue ».
    Et il en va de même pour celle-ci.
    Je trouve que « montrer la bonne attitude à avoir » c’est encore plus important que la technique car au final c’est ce qui donne du caché aux photos : ça nous parle, ça nous touche même si la compo est parfois un peu faiblarde.
    J’ai aimé sa façon d’aborder les gens et je suis à 100% d’accord avec elle quand elle dit que « ça demande du temps et que la confiance s’installe » pour le type de reportage qu’elle réalise.
    Maïeva Voyage
    PS : Je pense effectivement que quand tu es une femme, la photo de rue est plus facile.
    PPS : J’avais déjà vu cette vidéo et je trouve qu’il y en a trop peu avec des femmes…

Les commentaires sont fermés.